Aménagement du port de La Turballe

Le port de La Turballe est unique en Loire-Atlantique de par la diversité des activités qu’il accueille, et accueillera avec la base de maintenance du premier parc éolien en mer en France. Le syndicat mixte Les ports de Loire-Atlantique, porte un grand projet d’aménagement du port de La Turballe. Ce chantier d’envergure, démarré en janvier 2021, va se dérouler en deux phases successives pour un aménagement évolutif du port.

Une question sur les travaux ?

Afin de répondre aux questions des riverains sur les travaux, une permanence se tient les mercredis de 15h à 17h à la mairie de La Turballe.

Prendre rendez-vous auprès de la mairie de La Turballe :
02 40 11 88 00
contact@ports.loire-atlantique.fr

Toutes les informations sur l’actualité des travaux sont à retrouver dans notre actualité. 

Un port multi-activités et dynamique

À La Turballe, le port affiche une bonne santé économique depuis plusieurs années. Activités de pêche, de plaisance, tourisme…, ce port dynamique a également été choisi par EDF-Renouvelables pour accueillir la nouvelle base de maintenance du parc éolien en mer situé au large de Saint-Nazaire d’ici 2021.

Le port de La Turballe est unique en Loire-Atlantique de par la diversité des activités qu’il accueille et accueillera à terme :

  • La pêche : dynamique grâce aux pêcheurs et performances de la criée.
  • La plaisance : ce port en eaux profondes est un atout indéniable.
  • La réparation navale : grâce à un élévateur à forte capacité et à une vaste zone technique.
  • Le trafic de passagers : activité saisonnière aujourd’hui ciblée sur les îles morbihannaises, ce trafic ne demande qu’à se développer. A l’avenir, il est possible d’envisager des navettes touristiques en lien avec le futur champ éolien en mer.
  • Les énergies marines renouvelables, dont l’éolien en mer avec l’installation, dont les travaux sont également en cours, de la base de maintenance d’EDF-Renouvelables (Ex EDF-Energies Nouvelles) en lien avec le prochain parc éolien de Saint-Nazaire

Le port de La Turballe en chiffres

  • + de 100 bateaux de pêche fréquentent le port de La Turballe.
  • 9 265 tonnes ont été débarquées en 2019, par les 212 marins-pêcheurs du port pour une valeur de 24,659 M €.
  • 364 emplacements disponibles dont 329 affectés à la plaisance et 35 aux navires en escale
  • 53 millions d’euros d’investissement pour l’aménagement, sous maîtrise d’ouvrage du Syndicat mixte Les ports de Loire-Atlantique, cofinancé par le Département de Loire-Atlantique, la Région des Pays de la Loire, CAP Atlantique et l’État.

Les objectifs du projet

  • Intégrer la nouvelle base de maintenance liée au parc éolien en mer d’EDF-Re
  • Développer durablement les capacités des activités traditionnelles du port : pêche, réparation navale, plaisance, transport de passagers…
  • Clarifier l’organisation du port en dédiant un espace pour chaque activité, sur les quais et dans les bassins
  • Sécuriser les circulations, dans le chenal comme sur les quais
  • Optimiser l’existant et l’occupation de l’espace portuaire, dans un double souci de sobriété dans la dépense publique et d’évitement et réduction des impacts écologiques.

Un aménagement évolutif et réalisé en deux phases

En détail, les aménagements prévus d’ici juin 2022

Cette première phase de travaux va se dérouler en plusieurs étapes. Toutes les activités du port seront maintenues pendant la durée des travaux.

  • Etape 1 : Installer le chantier
  • Etape 2 : Préparer le prolongement de la digue
  • Etape 3 : Prolonger la digue et construire le nouveau terre-plein
  • Etape 4 : Finaliser la digue principale et construire la digue des brebis :
  • Etape 5 : réaliser les nouveaux cheminements piétons sur la digue étendue et sur le nouveau terre-plein
  • Étape 6 : Achever le quai EMR et la digue des brebis 

Découvrir la future base de maintenance EDF-Renouvelables

Depuis fin septembre 2020, la construction de la future base de maintenance du parc éolien en mer de Saint-Nazaire est en cours au sein du port de La Turballe. A compter de 2022, cette base de maintenance accueillera notamment les équipes de techniciens qui veilleront au bon fonctionnement et à l’entretien des éoliennes du parc tout au long de son exploitation prévue pour 25 années

Limiter les nuisances de ce chantier inédit

L’entreprise Charier, en charge des travaux, travaille en étroite collaboration avec les équipes du syndicat mixte Les ports de Loire-Atlantique, du Département de Loire-Atlantique et de la commune pour informer les riverains et les acteurs du port et limiter les nuisances de chantier. Elle met en place notamment :

  • L’approvisionnement des Xblocs (les gros blocs de béton qui protégeront la digue) par camion hydrogène expérimental spécialement conçu pour ce chantier qui permettra de participer au développement de la filière hydrogène vert, en partenariat avec la Région Pays de la Loire.
  • Un itinéraire d’approvisionnement des matériaux étudié en concertation avec les services du Département et de la Commune de la Turballe.
  • Une pause estivale : interruption complète des travaux au mois d’août et activité réduite avec des approvisionnements limités en juillet.
  • Le balisage des zones navigables en concertation avec le service des Phares et Balises
  • Une communication régulière avec les riverains et les acteurs du port (canal VHF dédié, alertes sms à venir, information par mail…)
Retour en haut de page